Stage "Masques" animé par Fredy MELAN "REPORTE"

Y-sol en scène propose un stage de découverte des MASQUES le dernier week-end de janvier 2011.

Le jeu masqué ouvre d’immenses possibilités dans l’expression des personnages, de leurs énergies, de leur voix et de leurs émotions. Il rend obligées l’économie du geste et la qualité de la présence. Le masque démasque les forces profondes de chacun.

Calendrier :

Samedi 29 janvier de 14h00-19h00

Dimanche 30 janvier de 10h00- 17h00

Programme :

  • Echauffement physique et vocal, en douceur et en conscience
  • Rencontre des masques neutres, les masques expressifs de la Commedia dell’ Arte et éventuellement de Bali et de l’Orient.
  • Le jeu masqué 
  • Textes et improvisations.

Tarifs :

  • Adhérents 30€
  • Non adhérents : 40€

LES MASQUES

Le jeu masqué amène un théâtre populaire, joyeux, ludique, corporel. Un théâtre visuel, de la métamorphose instantanée. C’est Picasso qui a redécouvert la magie des masques africains. Jean Louis Barrault a chaussé les masques de Bali. Jacques Lecoq, Dario Fo ont fait renaître la Commedia dell’ Arte.

● Où naît la Commedia dell’ Arte ? En Italie en fin de Moyen Age, dans des villes uniques de richesse et de beauté (Venise, Padoue, Florence, Naples etc…), raffinées et violentes à la fois. Des campagnards illettrés, faméliques, pittoresques, hauts en couleur viennent à la ville pour survivre et finissent par jouer dans les rues, devenir populaires et faire rire les seigneurs. Ils forment des troupes, viennent en France et plaisent aux rois. Quelle rencontre entre nantis  (popolo grasso) et petit peuple (popolo minuto) ! Leurs comédies « all improviso » créent des histoires, des textes et parfois un langage. Elles inspirent les auteurs: Molière, Goldoni, Marivaux, Beaumarchais…

● Le masque est un caractère affirmé et reconnaissable, affectif et social. Arlequin, ignorant et rusé est le plus célèbre des valets. Polichinelle, Brighella, Zanni, suivent. Pantalone est le maître, vieux, riche, avare, tyrannique, amoureux des jeunes filles, pitoyable. Les autres puissants : le Capitan, le Docteur, apparaissent effrayants et ridicules ; le peuple jubile de les voir épinglés.

● Le masque est une sculpture. Tous les traits sont signifiants : rides de souffrance, nez de vautour, joues rondes de bonhommie, sourcils d’étonné, front de brute etc….

Comment le jouer ? car il cache le visage, lieu habituel de l’expression. Eh bien avec le corps : mouvement, rythme, attitude…Il faut mettre les lignes du masque en mouvement dans le corps. Masquer le visage permet la naissance d’un nouvel être où un visage figé rencontre un corps dynamique. Il suscite le plaisir d’être autre, de jouer. Le masque démasque les forces profondes de l’acteur.

Jean Louis Barrault le dit à sa manière : « Dès que l’on chausse un masque, le fantastique apparaît. La perception se modifie selon l’inclination des vertèbres, tout le corps devient visage et sensibilité. Au lieu de regarder avec les yeux, on regarde avec les deux seins. On respire avec le nombril, le ventre, les bras aux mains déployées tiennent lieu d’oreilles, les genoux deviennent mâchoires. L’homme masqué redevient un être biologique ».

 ● Le masque est une apparition. Un adolescent peut incarner un vieillard, un roi, un dieu…autant dans la comédie que dans la tragédie.

● Aller plus loin : les masques sur d’autres parties du corps font naître des êtres imaginaires, insectes, monstres… Ce sont les chimères.

L'ANIMATEUR

Fredy MELAN est :

-         comédien, metteur en scène, enseignant de théâtre (diplôme national)

-         fondateur du théâtre de l’Escapade

-         études de théâtre à l’université d’Aix en Provence

-         collaboration étroite (créations et pédagogie)avec

     ● le Roy HART théâtre

     ● le théâtre des Ateliers d’Aix

     ● le bruit des hommes

Fredy MELAN s’est formé au théâtre masqué avec les plus grands spécialistes :

-         théâtre du Mouvement (école DECROUX)

-         théâtre du Moulinage, Isaac ALVAREZ (école LECOQ)

-         Carlo BOSO (Commedia dell’ Arte) à la Chartreuse de Villeneuve les Avignon

-         Philippe HOTTIER (école MNOUCHKINE)

-         Mario GONZALES  (école MNOUCHKINE)

a également travaillé son clown avec :

-         Ctibor TURBA

-         Alain GAUTRE

-         Guy SIMON (théâtre du Kronope)

     et d’autre formes de théâtre corporel avec :

 -     Wladiszlav ZNORKO

 -     Compagnie CASTAFIORE

 -     Shiro DAIMON

 -     Ludwik FLASZEN (assistant de GROTOWSKI)

 -     Compagnie PSEUDONYMO……..

 

 

j.y.bernard@cegetel.net ou Tél. 04-94-69-87-15 /

Chateauloin Néoules

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×